Publié le 1 décembre 2020
OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire
Crédit photo : © Gaumont Distribution

OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire

Troisième volet réalisé par Nicolas Bedos

Comédie

C’est l’une des comédies françaises les plus attendues de 2021, OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire, le troisième volet des aventures au cinéma de l’espion déjanté campé par Jean Dujardin, sort bientôt dans les salles.

Crédit photo : © Gaumont Distribution

Ce dernier volet raconte les aventures d’un espion maladroit et bien français, fan de René Coty et éternel dragueur, imaginé par Jean Bruce dans les années 50. Dans un teaser sorti début octobre, on retrouve le célèbre agent secret attaché, prêt à en découdre pour se libérer. Hubert Bonisseur de la Barth s’enfuit alors en hélicoptère, dans un pastiche de James Bond, qui se veut évidemment, ultra sérieux. L’homme balance alors des vannes et brise le quatrième mur en s’adressant directement aux spectateurs, avec son éternel air satisfait : « Si vous aimez les animaux, les femmes frisées et les hélicoptères, retrouvez-nous le 3 février 2021 ». 

Dans ces premières images parodiques à mourir de rire, Nicolas Bedos plonge tête la première dans l’humour potache et la parodie bondienne. On sent que Jean Dujardin se délecte de cet hommage au Magnifique de Philippe de Broca. La manière dont il se joue des filles de l’air a de quoi rendre jaloux tous les espions, de James Bond à Jason Bourne. OSS 117 : Alerte Rouge en Afrique Noire a été tourné à Paris et au Kenya. Suivant la formule mise au point par Michel Hazanavicius dans les 2 premiers films, Nicolas Bedos sert une première bande-annonce bien corsée, drôle et incroyablement efficace. 

On retrouve, plus narcissique que jamais, ce cher Hubert Bonisseur de la Bath alias OSS 117 au début des années 1980, 15 ans après les aventures de Rio ne répond plus. OSS 117 souhaite d’ailleurs aux spectateurs « une très belle et heureuse année 1981 » dès les premières secondes de ce trailer.

Crédit photo : © Gaumont Distribution

Dans Alerte rouge en Afrique noire, le héros est de retour. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001, joué par Pierre Niney. Côté coulisses, Jean-François Halin, coscénariste des 2 derniers films sortis en 2006 et 2009, a rempilé à l’écriture. Hubert Bonisseur de la Bath reprend du service. Coté casting, après Bérénice Béjo, Aure Atika, Alex Lutz, Pierre Bellemare ou encore Reem Kherici, Jean Dujardin partage l’affiche avec Pierre Niney, Natacha Lindinger, Fatou N’Diaye, Wladimir Yordanoff et Ricky Tribord.

Le synopsis est ainsi libellé : « 1981. Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, est de retour. Pour cette nouvelle mission, plus délicate, plus périlleuse et plus torride que jamais, il est contraint de faire équipe avec un jeune collègue, le prometteur OSS 1001 »

Nicolas Bedos précise qu’OSS 117 veut devenir le « sauveur de la Françafrique, qu’il est allé sauver un régime, aider un président à prendre le dessus sur les rebelles, qu’il s’agit d’un mauvais combat, et qu’il va le perdre » L’ Afrique, la fin du colonialisme, les magouilles, le racisme, la politique… On a hâte de découvrir comment notre Daniel Craig franchouillard va survivre à ces aventures. À travers ce film, Nicolas Bedos souhaite railler la Françafrique et le néocolonialisme. Il confie : « C’est un film très à charge, c’est très intéressant parce que je suis fils de pied noir. L’antiracisme, le racisme… ce sont des réflexions dans lesquelles j’ai baigné. »

En attendant le 14 avril 2021, enduisez-vous d’huile, beurrez bien vos biscottes et tant pis si vous n’aimez pas les hélicoptères !

Le film est repoussé au 14 avril 2021

Les articles associés

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.