Publié le 1 décembre 2021
Orelsan
Crédit photo : © Alice Moitié

Orelsan

Un retour mordant

Portrait

Le rappeur de Caen revient en force avec un quatrième album « Civilisation », et un clip foudroyant. L’album était déjà un succès, avant sa sortie.

Crédit photo : © Alice Moitié

Sans aucune promotion, l’album était une réussite commerciale. Son quatrième album sortira disque d’or grâce aux 50 000 précommandes. C’est le meilleur lancement de l’histoire du rap français.  Orelsan a attiré ses fans avec une collection de 15 CD aux visuels différents. Spécifiques à chaque chanson, ils ont été proposés en éditions limitées et en quelques minutes, ils sont partis.

Avec 15 titres, le disque comprend des featurings avec Gringe, Skread et The Neptunes (Pharrell Williams et Chad Hugo). Orelsan a dévoilé en même temps le clip de « l’odeur de l’essence », huitième piste de son album. Un morceau coup de poing dans lequel le rappeur offre sa vision, du monde, sombre à souhait. 
Réalisé par David Tomaszewski, le clip fait le buzz et les danseurs survoltés laissent croire que la tournée sera dingue. Il montre Orelsan bousculé par une foule, devant un écran géant projetant les thèmes évoqués dans la chanson, des gilets jaunes à la crise sanitaire en passant par les violences policières.
Dans d’autres chansons comme « Civilisation » (« ils disent que tout va s’effondrer, qu’on va y passer dans trois degrés, j’croyais que la science allait nous sauver, mais j’ai de moins en moins confiance au progrès ») et « Baise le monde », Orelsan aborde pour la première fois le thème de l’écologie.
Avant l’annonce de son album, Orelsan s’était déjà fait remarqué par le documentaire « Montre jamais ça à personne », sorti sur Prime Video. Réalisé par son petit frère, qui a compilé des années de vidéos tournées des débuts du rappeur à la consécration et qui confie : « Ça a été long pour Orel’, je montre comment petit à petit une carrière se construit, mon frère n’a pas connu ce boom d’artistes qui réussissent tout de suite très jeunes ».
Orelsan sonde l’absurdité de la vie et de notre société, sans pour autant proposer de solutions, ni même cracher son énervement. Non, Orelsan pose son regard désabusé, et ça marche. Pour couronner le tout, le normand débutera une tournée des Zéniths de France à partir du mois de janvier.

Crédit photo : © DR
Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.