Publié le 23 novembre 2022
"Mercredi" de Tim Burton
Crédit photo : Netflix

"Mercredi" de Tim Burton

La Famille Addams s'offre un spin-off de 8 épisodes
Cinéma
|
Comédie, Actualité, Fantastique

Tim Burton signe sa date de retour. Le cinéaste livre sa première série originale, "Mercredi", à retrouver sur Netflix. Durant 8 épisodes, dont le premier est sorti ce 23 novembre, on découvre les aventures d'une Mercredi Addams toujours aussi cynique, à la Nevermore Academy. Avec son univers gothique et fantastique teinté de comédie, le réalisateur de génie a soigné son retour, pour notre grand plaisir, avec un casting particulièrement reluisant.

C'est quoi "Mercredi" ?

Confréries occultes, bibliothèques secrètes à la Harry Potter et monstre meurtrier. Voici les grandes lignes de "Mercredi", dernière création du réalisateur Tim Burton.

Crédit photo : © Netflix

 L'adolescente insociable et un brin morbide a quitté le manoir familial hanté pour rejoindre la Nervermore Academy, un pensionnat où les enfants marginaux peuvent s'instruire et grandir "peu importe qui ils sont ou ce qu'ils sont".

Au travers de 8 épisodes, on découvre ce nouvel univers fantastique fait de personnages loufoques mais surtout, d'une mystérieuse enquête. Cette dernière reposerait sur "un secret vieux de 25 ans impliquant ses propres parents".

Bien que diffusée sur Netflix, le réalisateur a exploité la carte blanche budgétaire de la plateforme tout en gardant sa patte de cinéaste. On retrouve entre autres des plans larges, un peu désaxés, comme Tim Burton sait si bien le faire. 

Un casting soigné dans ce spin-off de la famille Addams

"Il ne s'agit pas d'un remake ou d'un reboot" précise le producteur exclusif de la série, Miles Millar. Car Mercredi est apparue pour la première fois sur nos écrans il y a bien longtemps, 58 ans précisément. Imaginée par le dessinateur Charles Addams, La Famille Addams fait l'objet d'une première adaptation télévisée en 1964.

Encore considéré comme un classique, ce bijou en noir et blanc a inspiré deux longs-métrages au début des années 90. C'est en animation que la licence fait son retour sur les écrans (comme en 2021 avec "La Famille Addams 2 : une virée d'enfer" réalisé par Greg Tiernan et Conrad Vernon).

Cette fois-ci, pas une once d'animation, l'intégralité de la série est en prises de vue réelles. Dans la famille Addams, le personnage avait été joué par Lisa Loring, Chloë Grace Moretz ou encore Christina Ricci dans les deux adaptations signées Barry Sonnenfeld.

À la surprise des fans, c'est finalement Jenna Ortega qui incarne Mercredi. L'actrice américaine de 20 ans est une habituée des séries. Vous l'aurez peut-être remarquée dans "Jane the Virgin", la seconde saison de "You" ou encore dans le dernier opus de la cultissime saga "Scream".
Un casting d'autant plus intéressant puisqu'on retrouve Catherine Zeta-Jones ("Le Terminal", "Ocean's Twelve", etc) en Morticia, la matriarche de la famille Addams. "J'aime le fait que, malgré sa vision loufoque et créative, les personnages soient tangibles. Ils sont crédibles dans des mondes parfois moins crédibles" livrait-elle au sujet de la série. À ses côtés : l'acteur Luis Guzmán (vu dans "L'impasse", "Magnolia", "Traffic", etc) ou encore Jamie McShane reconnu pour ses apparitions dans "Avengers" et "Gone Girls".
 

Les fans de la famille Addams comblés.

Crédit photo : © Netflix

Pour le réalisateur, "les Addams symbolisent" ce qu'il ressent sur la famille : "Je pense que toutes les familles sont étranges. J'aime particulièrement Mercredi car elle partage ma vision du monde. C'était amusant à explorer." partageait Tim Burton. L'idée était aussi de rendre le personnage de Mercredi plus réel et sortir des "incarnations précédentes très caricaturales" selon les dires du scénariste.

Fans de la famille Addams et amoureux de l'univers Burton, tendez attentivement l'oreille !

Nul doute que vous reconnaîtrez l'iconique bande originale de la saga. Pour cause : c'est le compositeur Danny Elfman qui est aux manettes. Le musicien a composé l'intégralité des BO des films signés Tim Burton depuis 1985 :  "Après 37 ans, je m'amuse toujours autant avec Tim. Il aime les choses...viscérales."

Le cinéma à l'heure du streaming

Tim Burton n'est pas le premier "grand" cinéaste à produire pour une plateforme de streaming. D'autres ont déjà délaissé les salles obscures pour le petit écran. En 2020, David Fincher signe un contrat exclusif de quatre ans avec le géant du streaming Netflix. D'autres auteurs le rejoignent comme les frères Coen ("Fargo", "The Big Lebowski") et Spike Lee reconnu pour "Malcom X" ou "BlacKkKlansman". Plus récemment, c'est le scénariste oscarisé Guillermo del Toro qui rejoint la plateforme avec son film "Pinocchio". Autres grands noms du cinéma, Steven Spielberg et M. Night Shyamalan, produisent quant à eux leurs propres séries sur Apple TV+. Bref, tout le monde s'y met. 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce choix des cinéastes. Tout d'abord un budget quasi illimité alloué aux projets. Il faut dire que les machines mondiales du streaming n'ont pas les mêmes réserves économiques que les sociétés de production... Pour financer "The Irishman", le film-fleuve de Martin Scorsese sorti en 2019, Netflix a mis 160 millions de dollars sur la table. "Pendant 9 ans, on n'arrivait pas à vendre le projet. Et tout un coup, le groupe Netflix arrive et nous dit qu'ils sont prêts à nous financer à 100% et surtout en nous donnant carte blanche." se justifiait le réalisateur au micro de Yann Barthès.

C'est cette totale liberté, autant sur le format, le contenu que sur le budget, qui a permis à Tim Burton de livrer "Mercredi". Ne demandez pas la date de sortie de "Mercredi", la série est déjà à dévorer en ligne sur la plateforme Netflix !

Petit conseil de cinéphile, évitez le téléphone et privilégiez l'ordinateur ou un visionnage sur télévision ! La claque n'en sera que plus grande... 

Les articles associés

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.