Publié le 1 juin 2015
Les Noctibules

Les Noctibules

destination rêve, humour et poésie.

Reportage

Pavés chauds, parfum de fête, étincelles dans les yeux et dans le ciel... Rendez-vous pour cette 19ème édition dans la vieille ville d’Annecy et sur le Pâquier pour 4 soirs de fêtes et de spectacles, animés par une trentaine de compagnie et quelques 60 représentations ! Une programmation mêlant théâtre de rue, théâtre forain, spectacle aérien, cirque et fanfares décalées, alliant spectacles événements et nouvelles forces vives.
Cette année, plongez dans l’imaginaire de Mù, flânez Entre chien et loup aux bords du Thiou illuminé, en prenant part à The Color of Time, fête des couleurs où les poudres polychromes jaillissent. Offrez vous une nuit de lumière, féérique et fascinante.

2 rendez-vous incontournables cette année :
• Jeudi, au crépuscule, la compagnie Artonik ouvrira le bal de la soirée en proposant The Color of Time. Comédiens, danseurs et musiciens seront rejoints par les habitants qui créeront un mouvement commun, une danse inspirée des fêtes indiennes où la poudre colorée se transmet, se répand et jaillit de toutes parts !

• Et samedi, apogée du festival, Transe express jouera les poètes alchimistes pour embarquer le public dans un voyage de la Terre à la Lune. Mù – Cinématique des fluides est un spectacle d’Art Céleste, monumental et lumineux qui convoquera musique, images, prouesses corporelles et techniques. Unique objectif : au fil des éléments, cette aventure vous emmènera au cœur des étoiles.

Les crieuses publiques clameront nos petits mots, Les rustines de l’ange joueront de l’accordéon aux bords du Thiou illuminé, Tony Clifton Circus vous jouera des tours incontrôlables de drôleries et de dérapages, Les Batteurs de pavés et leurs contes (plus que) revisités, Réverbère s’est promis de réaliser les défis de l’impossible, la Compagnie à Tiroirs s’emmêlera dans sa commode, les Misstrash vous inviteront dans leur univers explosif et décalé. Le tableau des quatre soirs est planté !

Cette année les fanfares toujours plus survoltées de Bonlieu Scène nationale et celles du Brise Glace joueront tous les soirs pour votre plus grand plaisir. Avec pas moins de dix formations musicales, les murs du centre ville vont vibrer et vos oreilles friseront la béatitude !


Salvador Garcia
Directeur de bonlieu scène nationale
Quelle est la philosophie des Noctibules ?
Pour les Noctibules, Bonlieu s’engage dans la rue auprès d’une population la plus large possible, c’est un temps consacré aux Arts de la rue, mais plus encore, il s’agit de faire rêver la ville ce qui arrive quand les artistes s’emparent des sites exceptionnels comme la vieille ville, les abords du lac, les canaux.

Quels sont vos critères de sélection ?
Nous choisissons en équipe et notamment avec Olivier Lataste qui fait la programmation avec moi, les spectacles les plus adaptés au site naturel et patrimonial que nous avons la chance d’avoir à Annecy. C’est un théâtre naturel !

Y-a-il une recette pour faire rêver le public ?
Noctibules est un mot inventé, il fait référence à la nuit et aux bulles, à la pétillance. Les spectacles présentés en soirée jouent, quand le temps est avec nous, de cette magie des nuits d’été qui est très particulière, comme un appétit de sortir renouvelé pour toute la population.

Votre coup de cœur/ la surprise de cette nouvelle édition ?
Je pense qu’il y aura beaucoup de spectacles magiques cette année, notamment le grand spectacle de la compagnie Transe Express présenté sur le Pâquier. Et puis à nouveau nous illuminerons le Thiou de milliers de bougies pour une installation présentée trois soirs durant. Une ballade magique sur des airs d’accordéon.

Quelques chiffres… ?
Le festival a lieu chaque année grâce à la volonté de la ville qui tient beaucoup à cet événement devenu un classique de l’été à Annecy. Ce sont des milliers de spectateurs qui, chaque année sont  fidèles à ce rendez  vous, combien ? difficile de dire mais probablement 20 000 personnes les grands soirs d’affluence.

A quoi mesurez-vous la réussite d’une édition ?
Difficile de définir un critère de réussite d’une édition, je dirais qu’ une fois résolus les problèmes techniques parfois complexes, une fois mobilisées les équipes de Bonlieu, les services de la ville et une fois investie la dose de passion nécéssaire avec les artistes et avec les équipes, une fois scrutées la trajectoire des nuages ou des orages, le festival a lieu ensuite,  c’est au public d’en juger et à lui seul.

Les Noctibules auront 20 ans en 2016. Avez-vous déjà prévu son cadeau d’anniversaire ?
Oui c’est vrai les Noctibules auront 20 ans … la première édition avait été préparée en deux mois dans une sorte de course folle contre la montre ! Là on a un an on verra, d’ici là et en attendant on prépare juillet 2015 !
 

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.