Publié le 1 juin 2022
L’Entourloop

L’Entourloop

Le nouvel album des seniors du reggae hip hop
Musique
|
Hip Hop, Dub, Reggae

Le duo de beatmakers stéphanois est de retour avec un nouvel album. Entre reggae et hip-hop, le style rétro du groupe plait autant aux jeunes qu’aux plus âgés. Parce que L’Entourloop, c’est intemporel.

Tirant son nom du film de Gérard Pirès L’Entourloupe, le groupe nait en 2013 de l’alliance musicale entre The Architect et Deejo. Aujourd’hui, les deux membres répondent aux noms de Sir Johnny et King James. Ils se font tout d’abord connaitre grâce à plusieurs mashups (chanson créée à partir d’autres chansons pré- enregistrées), incluant par exemple Afu-Ra, Ken Boothe ou encore Nas & Chinese Man. Mais c’est leur tube Dreader Than Dread qui marque réellement un tournant dans la carrière musicale du duo.

En 2015, ils sortent leur premier album Chickens in Your Town. Deux ans plus tard sortira Le Savoir Faire, le second qu’ils ont produit en secret, avec de nombreux feats, et notamment Biga* Ranx dans leur titre Push the limits. « On a fini par faire ce titre sur la route, ça a été enregistré à l’hôtel et c’est lui qui joue les claviers. On avait une base, il nous a aidés à la développer, on a donc vraiment partagé la composition du morceau » expliquent-ils. Le duo stéphanois revient ensuite en 2019 avec un nouvel EP : Golden Nuggets, en collaboration avec Skarra Mucci. Et c’est trois ans après qu’ils réapparaissent en annonçant un nouvel album, avec pas moins de 32 invités des quatre coins du monde. Des légendes jamaïcaines telles que Ken Boothe ou Bounty Killer, Chali 2Na du groupe américain Jurassic 5, ou encore la sud-africaine Dope St Jude. Sont aussi présents quelques invités français tels que Big Red, O.B.F ou Manudigital. Avec une sortie prévue le 10 juin 2022, l’album est intitulé La clarté dans la confusion.

Titre qui résume à merveille la signature musicale de L’Entourloop, reconnaissable entre toutes. Car leur style forme un étonnant et délicieux mélange de reggae et de hip-hop. Dans la même lignée, les clips de leurs musiques mettent en avant un univers assez singulier et très vintage. Toujours masqués et déguisés en grand- pères, ils forment la drôle d’image de vieux derrière des platines. Et ils sont presque crédibles !

En tout cas, ils font danser un public international : ils sont montés sur plus de 300 scènes à travers le monde, mais leur coeur reste à Saint-Etienne (ou l’ASSE ?). Car les deux DJs sont de fervents supporters des Verts : « ce qui est sûr, c’est que même si le club descend en national, on sera toujours supporters ». Alors même si l’équipe ne nous fait plus autant rêver qu’avant, les stéphanois peuvent maintenant compter sur L’Entourloop.

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.