Publié le 1 mars 2021
Jean-Yves Maugendre
Crédit photo : © DR

Jean-Yves Maugendre

La science, sérieusement ludique

Science, Interview

Présenter la culture scientifique sous forme d’expositions, d’expérimentations et de conférences, telle est la vocation de la Galerie Eurêka à Chambéry. Rencontre avec le Haut-Savoyard Jean-Yves Maugendre, géographe et directeur de la structure.  

La Galerie Eurêka, c’est quoi ? 

La Galerie Eurêka est un Centre de Culture Scientifique, Technique et Industriel (CCSTI). Ce nom un peu barbare désigne des structures créées à travers la France à partir des années quatre-vingt à l’initiative d’Hubert Curien, à l’époque ministre de la Recherche et de la Technologie et père de la fusée Ariane. Il souhaitait que la science fasse partie intégrante de la culture et dans ce but, il avait mis en place ces CCSTI qui, s’il fallait simplifier, sont des sortes de petites cités des sciences. La Galerie Eurêka présente des expositions sur des sujets scientifiques, basées particulièrement sur les expérimentations. Il existe 35 CCSTI en France dont celui de Chambéry, fondé en décembre 1995 sous l’impulsion de Louis Besson, ancien maire de la ville. Nous sommes devenus le premier site muséographique de la Savoie en termes de fréquentation. En 2018, année record, nous avons accueilli 75 000 visiteurs.    

Comment se décide la programmation de l’année ? 

En qualité de directeur, je travaille en lien avec l’élu délégué à la culture de la Ville de Chambéry. Au regard de l’expertise que demande la culture scientifique, nous avons vraiment carte blanche en termes de propositions. Nos objectifs sont liés à nos financements : ceux de la région Auvergne Rhône-Alpes qui s’allient aux projets des élus. Ma mission consiste à m’emparer de leurs ambitions et à les mettre en œuvre en termes de culture scientifique. Concrètement, quand les élus veulent sensibiliser le jeune public sur la transition écologique, nous réfléchissons par exemple aux supports médiatiques adaptés aux 3-6 ans et expliquons les tenants et les aboutissants de cette thématique.  

Quels sont ces supports médiatiques ? 

Les expositions constituent notre colonne vertébrale. Un espace permanent permet de découvrir les sciences et les techniques à travers le référentiel de la montagne. Par le biais d’un territoire que les gens connaissent bien, nous expliquons les enjeux que représente la science pour la société. Pour être concret, nous présentons la montagne comme un laboratoire naturel car elle permet aux scientifiques de mieux comprendre la Terre, à l’aide notamment des phénomènes d’érosion, de la glaciologie, de l’eau en montagne, des risques naturels associés. Nous parlons aussi de technologie car la montagne est un espace vécu, un lieu de défi pour les hommes : quand on passe par-dessus, se déploie toute une logistique de transports par câble. Quand on passe par dessous, intervient le creusement des tunnels. Nous dévoilons tous ces défis techniques, les enjeux que représente la traversée des montagnes. Quant aux expositions temporaires, elles nous permettent d’être très généralistes.    

Par exemple ? 

Electrosound - une exposition sur le son - revêt une approche ludique car le public se retrouve devant une scène où sont présents un certain nombre d’instruments. Les visiteurs sont alors invités dans les coulisses pour découvrir en backstage tout le matériel nécessaire à un concert. La première notion développée est le son : comment il se fabrique et se déplace. Une partie plus technique vise à expliquer comment est transformé le son puis transporté par voie numérique notamment, par MP3 et MP4. L’exposition s’adresse à tous et intéresse en particulier les ados que l’on sensibilise aux risques auditifs d’une écoute de musique trop forte ou prolongée.

À la différence d’un musée, chez nous il est interdit de ne pas toucher.

Une deuxième exposition temporaire est prévue en 2021 ?

Oui, elle s’intitule « Eurêka, le laboratoire d’Archimède » et réunit quarante expériences physiques en optique. Nous allons expliquer la démarche scientifique par l’expérimentation. À la différence d’un musée, chez nous il est interdit de ne pas toucher. Car il est nécessaire de manipuler, d’expérimenter pour comprendre les phénomènes. Cette exposition ouverte à tous va surtout s’adresser aux écoliers de classes primaires. Ces deux expositions sont prêtes à accueillir le public.   

Et pour les grands ? 

Nos expositions sont plutôt ludiques, dédiées au jeune public et aux familles. Sur les sujets un peu plus sociétaux, nous utilisons d’autres formats, comme les conférences. Aux conférences classiques s’ajoutent des cafés scientifiques davantage tournés vers les adultes. Une fois par mois, entre 12h30 et 13h30, nous proposons de toucher le public actif de Chambéry sur des thématiques de société. Les sujets sont divers : de l’intérêt de changer d’heure à chaque saison à la transition énergétique. 

Quels sont les thèmes des prochaines conférences ? 

Organisée par la Société des neurosciences, la semaine du cerveau se déroule du 15 au 20 mars 2021. La galerie Eurêka coordonne l’évènement pour la ville de Chambéry et y implique le centre hospitalier de Chambéry et de Bassens ainsi que  l’université de Savoie pour évoquer le cerveau et les neurosciences. Un café débat est prévu le mardi 16 mars soit en présentiel soit à distance, selon les mesures de confinement. Cette animation s’accompagnera de toute une série de conférences proposées en visio exclusivement.    

En résumé, la galerie Eurêka s’adresse à tous les âges ? 

Parfaitement. Nous sommes ouverts tous les après-midi au grand public, généralement des familles. Quant aux scolaires, ils viennent le matin. Chaque classe dispose d’une salle pendant une heure et demie. Les enseignants préparent la visite avant de venir car la visite s’inscrit souvent dans le cadre d’un sujet abordé en lien avec le programme scolaire. Nous avons l’habitude de dire qu’il n’y a pas de tourisme scientifique chez nous !   

Propos recueillis par Nathalie Truche 

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.